Home Société Procès Joël Aïvo : les propos du militaire « prêteur » de treillis et...

Procès Joël Aïvo : les propos du militaire « prêteur » de treillis et d’arme

Procès Joël Aïvo : les propos du militaire
Procès Joël Aïvo : les propos du militaire "prêteur" de treillis et d'arme

lbrahim Bachabi Moudjaidou, militaire en fonction à l’hôpital des armées de Ouidah, est interrogé sur son rôle dans le cadre du projet présumé de coup d’Etat.

Selon les informations de Banouto, il dit avoir reçu 340. 000 francs CFA de la part de son frère Boni Saré Issiakou. Il affirme avoir rencontré le sieur Gilbert Zinsou qui l’a informé de leur projet de coup d’Etat. La même source informe qu’il les a menacé de les dénoncer. Interrogé sur la façon dont son équipement s’est retrouvé entre les mains d’un autre, l’accusé a laissé entendre ce qui suit : «Madame la présidente je ne peux expliquer comment j’ai remis mon équipement militaire. Je ne sais à quel moment. Il semble que c’est sous l’effet de gris-gris. Je n’ai jamais eu l’intention de faire ce genre de, coup.»
Interrogé par le procureur spécial, il reconnait avoir reçu de l’argent mais pas dans un cadre de coup d’Etat. Il a donc rejeté les faits de coup d’Etat et d’escroquerie mis à sa charge. Et d’ajouter : « Je ne connais aucun politicien. Boni Sarè Issiakou m’a remis 115.000 FCFA», a déclaré.
« Mon frère Boni Sarè lssiakou m’a dit qu’il voulait mon treillis pour l’escroquerie. Sans hésiter, je lui ai remis ma tenue. Il m’a appelé que je peux venir chercher ma tenue et je lui ai dit que ce n’était pas possible et qu’après les
élections je vais les reprendre et comme ça le 10 avril dernier on m’a arrêté. Je n’ai jamais joué aucun rôle dans ce projet. Aucun », a-t-il fait savoir. Devant les juges, il a insisté qu’il n’a jamais connu Alain Gnonlonfoun et Joël Aïvo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here