Home Société Rencontre Yayi-Talon: «Les Démocrates» traité d’hypocrites par Jacques Migan

Rencontre Yayi-Talon: «Les Démocrates» traité d’hypocrites par Jacques Migan

Rencontre Yayi-Talon: «Les Démocrates» traité d’hypocrites par Jacques Migan
Rencontre Yayi-Talon: «Les Démocrates» traité d’hypocrites par Jacques Migan

Eric Houndété s’est récemment prononcé sur la rencontre du 22 septembre dernier entre Boni Yayi et Patrice Talon. Il a fait sienne les positions défendues par l’ancien président lors de son tête-à tête avec l’actuel locataire de la Marina. Le président du parti Les Démocrates rappelle cependant que Boni Yayi n’est pas allé à la Présidence en tant que président d’honneur de sa formation politique mais dans la posture d’un ancien président. Le bâtonnier Jacques Migan, soutien du régime de la Rupture comprend les propos de M Houndété mais pense qu’il s’agit d’une « adhésion non assumée du parti à la rencontre du 22 septembre ».

On essaie de se « dissocier de la démarche »

Il ira même jusqu’à décelé de l’hypocrisie chez  les Démocrates. « Le parti est prêt à bénéficier des retombées éventuelles de cette rencontre mais essaie de se dissocier de la démarche. Il y a une logique dans cette posture, c’est celle de l’hypocrisie » a déclaré le l’ancien bâtonnier, interrogé par le journal Fraternité. Pour lui, même si le président Boni Yayi a martelé que sa démarche était personnelle, cela ne suffit pas pour convaincre l’opinion d’une différenciation entre Boni Yayi, l’ancien président de la République et Boni Yayi le Président d’honneur du parti « Les Démocrates ».

 » Je ne comprends pas que l’on puisse vouloir aller au paradis sans mourir d’abord «

De plus, toutes les doléances soumises par celui-ci à son successeur sont d’abord au profit de citoyens militants de ce parti ou de personnalités responsables du même parti. Donc selon lui, Les Démocrates font montre d’hypocrisie. « Je ne comprends pas que l’on puisse vouloir aller au paradis sans mourir d’abord » s’étonne l’ancien bâtonnier.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here