Home Société Retour de Soro : Ouattara pose ses conditions

Retour de Soro : Ouattara pose ses conditions

Retour de Soro : Ouattara pose ses conditions
Retour de Soro : Ouattara pose ses conditions

Contraint de s’exiler, Guillaume Soro a plusieurs fois exprimé son souhait de rentrer dans son pays. Un retour qui ne se passera pas dans la facilité puisque les relations entre l’ex PAN et son mentor sont au point mort.

Après son retour manqué à Abidjan, le 23 décembre 2019, Guillaume Soro s’est retranché dans un premier temps en France. Mais il faut dire que son séjour dans l’Hexagone a été court puisqu’il a été déclaré persona non grata en raison de ses virulentes sorties contre le pouvoir d’Abidjan.

Alors que Patrick Achi annonce la reprise du dialogue politique entre les politiques en Côte d’Ivoire, il se murmure dans les couloirs de la présidence ivoirienne que Guillaume Soro devra sacrifier à certaines exigences.

Interrogé par Jeune Afrique sur le retour de Guillaume Soro, un proche d’Alassane Ouattara a confié : « C’est de la petite politique que d’exiger [son] retour. Il a été jugé et condamné. Pour qu’il revienne sans être rattrapé par la justice, il faudrait une loi d’amnistie ou un acte politique posé par le président, et lui seul peut en décider ». Il ajoute qu’ « Il faudrait de la part de Guillaume Soro un acte de contrition. Qu’il reconnaisse qu’il est allé trop loin. Lui qui a été un collaborateur, un jeune frère, voir un « fils » du président de la République doit entreprendre au moins quelques démarches pour lui donner des raisons de faire un geste. »

Reste à savoir si l’ex-chef rebelle écoutera cette voix.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here