Home Société Soupçons de détournement à la mairie de Calavi: des poursuites judiciaires lancées

Soupçons de détournement à la mairie de Calavi: des poursuites judiciaires lancées

Soupçons de détournement à la mairie de Calavi: des poursuites judiciaires lancées
Soupçons de détournement à la mairie de Calavi: des poursuites judiciaires lancées

Plusieurs agents collecteurs de la mairie d’Abomey-Calavi sont visés par des poursuites judiciaires. Des soupçons soulevés lors de la troisième session ordinaire du conseil communal par des conseillers communaux ont conduit le maire Angelo Ahounadjinou à saisir le tribunal pour diligenter une enquête pour faire la lumière sur la collecte et le versement des ressources par ces agents.

Le maire de la Commune d’Abomey-calavi, Angelo Ahouandjinou a saisi le tribunal de première instance de deuxième classe de calavi pour faire des enquêtes judiciaires sur un dossier de recette collectée par des agents collecteurs mais non intégralement versées.

Le soupçon a été soulevé par des conseillers communaux lors de la 3ème session ordinaire du Conseil communal au cours de laquelle, des conseillers se sont plaints de l’état des finances de la commune. Ces conseillers communaux soupçonnent la rétention de ressources au niveau de ces agents collecteurs.

Des agents collecteurs déjà soumis à l’audition…

Saisi du dossier, le procureur du tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi a ouvert une enquête. Le commissariat central de la Commune est instruit pour faire la lumière sur ce dossier.

Les collecteurs de la Commune sous soupçon défilent depuis le jeudi dernier devant les officiers de la police pour faire leur déposition. Les enquêteurs sont également descendus sur le terrains pour recueillir des informations auprès des usagers pour faire des confrontations. Les jours à venir peuvent être difficiles pour ces agents si jamais ils sont reconnus coupables de rétention des ressources de la Commune.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here