Home Société Tête-à-tête entre Macron et la jeunesse Africaine et en absence des chefs...

Tête-à-tête entre Macron et la jeunesse Africaine et en absence des chefs d’Etat du continent

Tête-à-tête entre Macron et la jeunesse Africaine et en absence des chefs d'Etat du continent
Tête-à-tête entre Macron et la jeunesse Africaine et en absence des chefs d'Etat du continent

Après la rencontre, à Paris, en France, des Young Leaders de la FAF (French-African Foundation), tenue les 04, 05 et 06 octobre derniers, en prélude au Sommet Afrique-France, place à la table ronde proprement dite, ce jour, 08 octobre 2021, à Montpellier, nous informent les médias français.

Emmanuel Macron, le chef de l’Elysée, prend langue avec la jeunesse, tant africaine que française. La rencontre se tient, ce jour, 08 octobre 2021, sur le sol français, précisément à Montpellier. Ce Sommet revêt, quand même, un caractère particulier : aucun chef d’Etat africain n’est convié à la table.

Rien que la jeunesse, aucun Chef d’Etat africain

Ce jour, 08 octobre 2021, le Président de la République française, Emmanuel Macron, va prendre langue, à 15 heures (GMT + 1), à Montpellier, avec la jeunesse d’Afrique et de France, dont des entrepreneurs, artistes, chercheurs, athlètes, étudiants, personnalités engagées. Ce type de sommet, à en croire les organisateurs, est une première, dans la mesure où aucun chef d’Etat africain ne figure sur la liste.

À lire aussi : Sommet Afrique-France: les Young Leaders de la FAF se concertent en avant-première

L’objectif de cette entrevue, qui s’articule autour de cinq grandes thématiques, à savoir, l’engagement citoyen, l’entreprenariat et l’innovation, l’enseignement supérieur et la recherche, la culture et le sport, est de permettre à envisager ensemble les perspectives et les premières actions concrètes à mener pour le renouveau de la relation entre l’Hexagone et le continent noir.

Tisser de nouveaux liens entre la jeunesse africaine et celle française

Les participants à cette table ronde vont se plancher, notamment, sur la façon de trouver des voies et moyens, pouvant permettre de faire naître de nouveaux liens, d’élaborer des projets communs, d’établir des passerelles. Ces échanges auront été précédés en amont par des temps de travail et de concertations, en France et sur le continent africain, afin de bâtir une véritable dynamique collective jusqu’au Sommet et au-delà.

À l’heure où la France est en froid avec quelques-unes de ses anciennes colonies, sur le continent africain, en l’occurrence, le Mali, la Guinée ou encore l’Algérie, sur des questions de géopolitique, d’aucuns se posent la question de savoir de quoi va accoucher la montagne. En attendant d’y voir clair, la conscience collective africaine suit, forcément, de très près les mouvements du côté de Montpellier.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here