Home Société Vaccination au Bénin: Paul Essè Iko brise l’omerta

Vaccination au Bénin: Paul Essè Iko brise l’omerta

Le Secrétaire Général du Syndicat National des Enseignants Retraités du Bénin ( SYN_ER_BENIN ), Paul Essè Iko a dénoncé l’imposition du pass-sanitaire aux travailleurs. Dans une déclaration faite ce mardi 09 Novembre 2021, l’ex représentant des travailleurs a fait des observations pour montrer la faiblesse de la décision gouvernementale.

L’imposition de la vaccination contre la Covid-19 aux béninois continue de susciter des indignations. Dans une déclaration rendue publique le mardi dernier, l’ancien secrétaire général de la cstb entendez la confédération syndicale des travailleurs du Bénin, Paul Essè Iko estime que les mesures du gouvernement contre les fonctionnaires violent les droits des travailleurs en vigueur et accentuent la pauvreté et les tensions dans le pays.

L’ancien syndicaliste semble ne pas comprendre la posture du gouvernement qui augmente le niveau de stress des populations emploient à la cherté de la vie en agitant le vent de la vaccination qui se met subitement à souffler plus fort que le vend de la Covid19 et ceci contre toutes les lois en vigueur dans le pays en matière de santé et de respect des droits et dignité de la personne humaine.

L’ex syndicaliste qui dénonce cette imposition du gouvernement aux citoyens, mentionne dans sa déclaration cinq observations sur lesquelles il se fonde pour affirmer qu’il s’agit d’une imposition injuste et contraire au respect de la personne humaine.

Les 5 observations de Paul Essè Iko …

Dans sa déclaration, Paul Essè Iko affirme que la position du gouvernement béninois vis à vis de la vaccination lui paraît intriguant pour les raisons ci-après:

  • 1. Les vaccins auxquels le gouvernement décide de soumettre les Béninois sont plusieurs, viennent de différents laboratoires et sont constamment dénoncés par de nombreux personnages et structures scientifiques du monde comme des produits hautement toxiques et donc dangereux.
  • 2. Lesdits vaccins ont provoqué la mort de plusieurs milliers de personnes dans les pays européens et autres parmi celles et ceux qui ont osé se faire vacciner.
  • 3. Les laboratoires producteurs et propriétaires et bénéficiaires de ces vaccins déclinent toute responsabilité quant à leurs effets indésirables et dégâts que subiraient les vaccinés.
  • 4. Dans ces conditions, le gouvernement béninois prend un acte d’Etat qui s’affiche comme un acte coercitif sur la santé des Béninois et refuse en amont d’assumer les dommages que ledit acte leur causerait en aval.
  • 5. Des dirigeants d’institutions de gouvernance locale avec zèle soumettent nos populations à une série de tortures administratives et économiques pour les obliger à se faire vacciner à l’heure-même où éclatent dans le monde mille scandales quant à la fiabilité desdits vaccins.

« C’est pour cette raison que par notre présente déclaration, nous nous opposons fermement à la décision du gouvernement béninois d’imposer au peuple béninois la vaccination contre la Covid 19. Nous invitons le Chef de l’Etat et son gouvernement à abroger toutes les mesures coercitives prises contre les Béninois à propos de vaccination anti-Covid. Nous restons persuadés que les travailleurs de tous les secteurs d’activité nationale et tout le peuple béninois sauront user de tous leurs droits à vivre et à préserver la vie dans notre pays, la république du Bénin« , a conclu l’ancien syndicaliste.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here