Home Sports Barça: l’hallucinante conférence de presse de Koeman

Barça: l’hallucinante conférence de presse de Koeman

Barça: l'hallucinante conférence de presse de Koeman
Barça: l'hallucinante conférence de presse de Koeman

À la veille du déplacement à Cadiz (6e journée de Liga), Ronald Koeman était présent en conférence de presse. Mais le technicien du FC Barcelone n’est resté que 3 minutes. Le temps de lire un communiqué cinglant… et de repartir.

Lundi soir, le FC Barcelone a concédé un triste nul contre Grenade (1-1, 5e journée de Liga), n’égalisant que dans les tous derniers instants grâce à un coup de casque de Ronald Araujo. Au sortir de cette partie, Ronald Koeman s’était présenté désabusé en conférence de presse, expliquant que les temps avaient changé et qu’il ne fallait plus attendre autant de l’écurie blaugrana, touchée par le départ de son idole Lionel Messi et en proie à d’immenses difficultés financières.

Depuis, le technicien néerlandais est annoncé sur la sellette et les noms de ses possibles remplaçants sont partout dans la presse espagnole. Le Batave, à la veille d’un déplacement à Cadiz (6e journée de Liga), est arrivé face aux journalistes dans une atmosphère particulière ce mercredi, sur les coups de 13h. Mais alors que l’on s’attendait à un échange classique entre nos confrères et lui, l’entraîneur a mis ses lunettes pour lire un communiqué assez clair.

Trois minutes de mots forts

«Bonjour à tous, le club est, avec moi, dans une situation de reconstruction. La situation économique du club est liée au sportif, et vice versa, cela signifie que nous devons reconstruire un effectif sans pouvoir faire de grands investissements. Le football a besoin de temps, les jeunes qui démarrent peuvent être des stars mondiales dans une paire d’années. Le côté positif de cette situation, c’est que les jeunes peuvent avoir leur chance comme Xavi et Iniesta l’ont eue en leur temps. Mais cela demande de la patience», a-t-il lu avant de poursuivre.

«De plus, terminer dans les premières places du classement de Liga serait un succès. L’Europe peut être une bonne école pour nos jeunes. Mais on ne peut pas attendre de miracles en Ligue des Champions. La défaite contre le Bayern (0-3) doit être ainsi mise en perspective. L’équipe doit être soutenue, en mots et en actes. Je sais que la presse soutient ce processus, ce n’est pas la première fois que cela arrive dans l’histoire du FC Barcelone. Nous comptons sur votre soutien en ces moments difficiles. Nous, joueurs et staff, sommes très contents du soutien reçu lors du match contre Grenade. Vive le Barça», a-t-il conclu.

En l’espace de trois minutes, Koeman a donc jeté un regard froid et lucide sur l’état de crise qui règne du côté du Camp Nou, invitant les socios à la patience et à la raison, avant de quitter l’auditorium sans répondre à aucune question. Il a également mis sa direction face à ses responsabilités, en tenant un discours de vérité sur les objectifs réels du club cette saison et en endossant encore un peu plus le rôle de capitaine du navire en pleine tempête alors qu’on l’annonce sans cesse sur le départ. Qu’en dira Joan Laporta ? La saison s’annonce très longue à Barcelone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here