Home Sports Barça: Pjanic règle ses comptes avec Koeman

Barça: Pjanic règle ses comptes avec Koeman

Barça: Pjanic règle ses comptes avec Koeman
Barça: Pjanic règle ses comptes avec Koeman

Prêté au Beşiktaş après une saison 2020-21 où il aura très peu joué au FC Barcelone (30 rencontres, toutes compétitions confondues), Miralem Pjanic a réglé ses comptes avec le technicien catalan, Ronald Koeman.

L’aventure de Miralem Pjanic au FC Barcelone aura été un calvaire. Recruté l’été dernier en provenance de la Juventus pour un montant de 60 millions d’euros (et 5 M€ de bonus), le milieu de terrain de 31 ans a vécu une saison 2020-21 compliquée où il n’aura eu que très peu de temps de jeu avec le club catalan. Dans un entretien accordé à Marca, le Bosnien prêté cette année au Beşiktaş explique ne jamais avoir regretté d’avoir rejoint le FC Barcelone, l’un des clubs dont il rêvait lorsqu’il était jeune, mais l’ex-Bianconero a pointé du doigt le management de Ronald Koeman, l’entraîneur du Barça.

«Ma situation était déjà compliquée dès le départ (…) Deux, trois, quatre, sept, dix jours passaient et le coach n’est jamais venu pour parler un peu de ce qu’il pensait de la saison, de moi, pour simplement parler, pour m’introduire dans l’équipe, comme le font les autres. Très étrange, mais bon», a-t-il révélé. «Je suis un joueur qui peut tout accepter mais j’aimerais toujours qu’on me dise les choses en face. Pas comme si rien ne s’était passé et que j’avais 15 ans.»

«Si l’on m’a manqué de respect ? L’entraîneur, oui.»

Avec seulement 30 rencontres disputées durant toute la saison, l’ancien Lyonnais a avoué ne pas comprendre pourquoi il n’avait pas été utilisé plus que cela. «J’ai joué à toutes les positions, mais il ne m’a jamais reconnu dans aucune d’entre elles. Je n’ai pas eu de position claire. Peut-être que je pouvais parfois entrer pour cinq minutes, dix minutes… ou m’échauffer pendant 45 minutes et ne pas jouer… Je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça. Ce n’était pas facile. Il faut être fort, lucide, car parfois on peut mal réagir, c’est le football», a-t-il lâché. «De fin février à mai, je n’ai pratiquement pas joué. J’étais très déçu, triste, mais heureusement que je suis un gars comme ça, j’aurais pu dire « il me reste trois ans de contrat et quoi qu’il arrive, je m’en fiche ». Mais je ne suis pas comme ça».

Avant d’avouer que le technicien néerlandais lui avait manqué de respect. Ceux qui ne jouent pas après les matchs font une forte séance d’entraînement, pendant que les joueurs de l’équipe première récupèrent pour le prochain match. «Ce qui est grave pour moi, c’est que ce coach ne venait jamais voir le comportement de ces joueurs qui ne jouent pas. C’est la première fois que je vois cela (…) C’est l’une des choses les plus grossières que je n’ai jamais vues, pour moi, c’est un très grand manque de respect».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here