Home Sports Copa América : le Brésil accuse l’Argentine d’avoir saboté la finale

Copa América : le Brésil accuse l’Argentine d’avoir saboté la finale

Copa América : le Brésil accuse l'Argentine d'avoir saboté la finale
Copa América : le Brésil accuse l'Argentine d'avoir saboté la finale

Battu par l’Argentine (0-1) en finale de la Copa América, le Brésil ne digère pas cette défaite. Après la rencontre, le sélectionneur Tite et le défenseur Thiago Silva ont vivement critiqué l’antijeu de l’Albiceleste.

L’Argentine sourit, le Brésil pleure. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’Albiceleste a disposé de la Seleçao au Maracanã de Rio de Janeiro en finale de la Copa América 2021. Il a suffi d’un but du Parisien Angel Di Maria pour délivrer tout un peuple et enfin offrir un trophée majeur à Lionel Messi en sélection. Pourtant, rien n’a été simple sur la pelouse pour les hommes de Lionel Scaloni. Car après l’ouverture du score, la Pulga et ses coéquipiers ont subi, longtemps, avant la délivrance. Un match qui a notamment été marqué par de nombreuses fautes et plusieurs coups. Et ça ne passe pas forcément côté brésilien. Présent en conférence de presse après la partie, le sélectionneur du Brésil Tite a eu du mal à se contenir, même s’il a d’abord tenu à féliciter son adversaire du jour.

«Le sentiment est la tristesse, mais avant tout la reconnaissance de l’autre côté. (…) Ils se sont battus efficacement et ont réussi à gagner», a d’abord déclaré le boss auriverde comme le rapporte Globo Esporte, avant de changer de discours. «Il y avait un jeu haché. Nous voulions jouer, mais ce que nous avons eu était de l’antijeu, avec des fautes tout le temps, du retard pour frapper (les coups de pied arrêtés), et l’arbitre… Il n’y avait pas de rythme, et nous voulions jouer. Leur stratégie était de casser le jeu. Mais je le répète : l’autre équipe a du mérite.» Un discours partagé par l’ancien défenseur du Paris Saint-Germain qui évolue aujourd’hui à Chelsea, Thiago Silva.

«Une seule équipe a voulu jouer»

En réaction d’après-match, le capitaine brésilien de 36 ans a aussi critiqué le match de l’Argentine. «Il faut féliciter l’Argentine pour sa première mi-temps. Ce n’était pas le Brésil qui y était (dedans). Quand on est menés au score dans un match de ce niveau, c’est difficile. En seconde période, il n’y a pas eu de jeu. Une seule (équipe) a voulu jouer. C’est la « catimba » (pratique de l’anti-jeu, ndlr) que nous connaissions. Ce n’est pas une excuse. Nous n’avons pas joué notre jeu en première mi-temps. Mais un match haché est difficile, avec seulement cinq minutes de temps additionnel. Nous devons tirer les leçons de notre début de match», a lancé Thiago Silva.

Cette défaite en finale de Copa América a donc du mal à passer côté brésilien au vue de la physionomie de la rencontre à Rio de Janeiro. Car avec quasiment 60% de possession de balle et 13 tentatives contre 6, les Brésiliens peuvent l’avoir mauvaise. Mais il suffit parfois de pas grand-chose pour faire basculer une rencontre et Angel Di Maria, avec son superbe lob, avait fait le plus dur pour l’Argentine à la 22e minute.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here