Home Sport Inter Jeux olympiques de Tokyo: le Japon prend une importante décision

Jeux olympiques de Tokyo: le Japon prend une importante décision

Jeux Olympiques de Tokyo: voici pourquoi la Corée du Nord renonce à sa participation
Jeux Olympiques de Tokyo: voici pourquoi la Corée du Nord renonce à sa participation

Il n’y aura pas de spectateurs venant de l’étranger aux Jeux olympiques (JO) de Tokyo cet été en raison des risques sanitaires importants, ont annoncé samedi 20 mars les responsables olympiques et les autorités japonaises. Alors que les JO, prévus en 2020, avaient été reportés à cet été, certaines questions liées à l’organisation restaient en suspens.

Les principales parties prenantes – comité d’organisation, gouvernement japonais, ville de Tokyo et comités internationaux olympique et paralympique – se sont réunies samedi en ligne pour décider du sort des spectateurs étrangers. « Afin de clarifier la situation pour les détenteurs de billets vivant à l’étranger et de leur permettre d’ajuster leurs plans de voyage à ce stade, les parties côté japonais sont arrivées à la conclusion [que les spectateurs] ne pourront pas entrer au Japon au moment des Jeux », selon un communiqué précisant que les instances internationales olympiques acceptaient cette décision. Une autre décision devrait être prise en avril, voire plus tard, sur la jauge des sites olympiques pour le public résidant au Japon.

« Notre première priorité a été, est et reste la sécurité de tous les participants aux Jeux olympiques et du peuple japonais », avait déclaré en préambule de la réunion Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO), ajoutant : « Nous devons prendre des décisions qui peuvent nécessiter des sacrifices de la part de chacun. »

Une interdiction historique

Depuis début mars, les médias nippons annonçaient que le gouvernement japonais avait déjà opté pour l’interdiction des spectateurs de l’étranger, en raison notamment de l’inquiétude de la population japonaise face au Covid-19 et à ses variants.

Cette interdiction constitue une première historique. « Ce n’est jamais arrivé que des spectateurs étrangers soient interdits d’entrer dans le pays hôte au moment des Jeux, même pendant la grippe espagnole lors des Jeux olympiques d’Anvers en 1920 », relève Jean-Loup Chappelet, professeur émérite à l’université de Lausanne (Suisse) et spécialiste des JO.

Plusieurs mesures contre le Covid-19 ont déjà été élaborées pour garantir la sécurité des Jeux de Tokyo. La vaccination des participants ne sera pas obligatoire mais le CIO l’encourage vivement. Il a même annoncé la semaine dernière qu’il allait acheter des vaccins à la Chine, une décision qui a surpris les organisateurs japonais. Les jeux feront surtout la part belle à la télévision, dont les droits de retransmission sont cruciaux pour les finances du CIO.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here