Home Sports Les grands championnats européens déclarent la guerre à la FIFA

Les grands championnats européens déclarent la guerre à la FIFA

Les grands championnats européens déclarent la guerre à la FIFA
Les grands championnats européens déclarent la guerre à la FIFA

Face à la volonté de la FIFA d’organiser une Coupe du Monde tous les deux ans, les grands championnats montent au créneau. Avec le désir de protéger les compétitions nationales.

Deux salles, deux ambiances. Ce jeudi en début d’après-midi, la FIFA tient une conférence de presse pour évoquer le futur du football masculin. Avec en point d’orgue, une prise de parole attendue de Gianni Infantino sur sa volonté d’organiser une Coupe du Monde tous les deux ans. Cette dernière se déroulerait donc en alternance avec le Championnat d’Europe des Nations. Une volonté de l’instance internationale qui n’est pas forcément perçue comme un bon signal dans le microcosme du football. En effet, ce projet de Mondial tous les deux ans rappelle à s’y méprendre cette fameuse Super League avortée qui aurait pu nuire notamment aux compétitions nationales.

Conscients des dommages collatéraux que l’organisation d’une Coupe du Monde pourrait provoquer, les championnats européens majeurs ont décidé conjointement de taper du poing sur la table. Ainsi, l’European Leagues qui s’est réunit ce jeudi à Nyon en Suisse, n’a pas attendu la conférence de presse de la FIFA pour défendre farouchement ses droits. Ainsi l’association a publié un communiqué cinglant pour rappeler à qui veut l’entendre, la place importante occupée par les compétitions nationales dans le fonctionnement global du football. Une annonce officielle appuyée notamment par la Liga, la Premier League, la Serie A, la LFP et la Bundesliga. Les grands championnats affichent clairement leur courroux et espèrent ainsi une remise en cause de la part de la FIFA.

Les grands championnats s’unissent face à la volonté de la FIFA

« Les ligues se sont fermement et unanimement opposées à toute proposition d’organiser la Coupe du monde de football tous les deux ans. Les ligues travailleront avec les autres parties prenantes pour empêcher les instances dirigeantes du football de prendre des décisions unilatérales qui nuiront au football national qui est le fondement de notre industrie et de la plus haute importance pour les clubs, les joueurs et les fans à travers l’Europe et le monde, » décrypte dans un premier temps le communiqué. Avant de mettre en exergue les difficultés actuelles rencontrées par les clubs face à un calendrier surchargé.

L’apparition de grandes compétitions internationales tous les deux ans, rendrait la cadence insoutenable pour les différents acteurs. « De nouvelles compétitions, des compétitions remaniées ou des compétitions élargies pour le football de clubs et d’équipes nationales tant au niveau continental et/ou au niveau mondial ne sont pas les solutions aux problèmes actuels de notre jeu dans un calendrier déjà encombré. Le calendrier du football nécessite définitivement l’accord de toutes les parties prenantes et ne peut être que le résultat d’un subtil équilibre entre le football de clubs et d’équipes nationales et entre le football de clubs national et international. » Une simple mise en garde qui pourrait s’avérer beaucoup plus vindicative à l’avenir…

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here