Home Sport Inter Ligue des champions : Les grands gagnants et perdants du Final 8

Ligue des champions : Les grands gagnants et perdants du Final 8

Ligue des champions : Les grands gagnants et perdants du Final 8
Ligue des champions : Les grands gagnants et perdants du Final 8

L’UEFA vient de l’annoncer ! La Ligue des Champions reprendra au mois d’août prochain, sous la forme d’un Final Eight. Un format complètement inédit pour la plus belle des compétitions européennes. Si plusieurs équipes doivent se montrer satisfaites de la reprise de la C1 au mois d’août, ce n’est tout de même pas le cas pour la totalité des derniers qualifiés.

Les grands gagnants

FC Barcelone

Loin d’être qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, le FC Barcelone va devoir prendre le meilleur sur le SSC Napoli. Après un match nul en Italie (1-1), les Blaugrana auront leur destin entre les mains au Camp Nou. L’équipe de Quique Setién a d’ailleurs des raisons d’y croire.

Alors que le football européen a été arrêté durant de longs mois, Luis Suárez
a eu le temps de se remettre de sa blessure. L’attaquant uruguayen sera donc présent, pour ce nouveau format de la Ligue des Champions.

Le club catalan risque aussi de compter sur un Lionel Messi au sommet de son art. Depuis la reprise de la Liga, la Pulga prouve qu’il n’a rien perdu de son talent. Le sextuple Ballon d’Or compte bien montrer la voie à ses coéquipiers, au mois d’août.

SSC Napoli

FBL-ITA-CUP-NAPOLI-JUVENTUS-HEALTH-VIRUS
Le SSC Napoli vient de remporter la Coppa Italia. | FILIPPO MONTEFORTE/Getty Images

L’adversaire du FC Barcelone profitera aussi de ce nouveau format. Le SSC Napoli se présentera au Camp Nou en pleine confiance. Le club napolitain est l’une des équipes les plus en forme de la Serie A. Ayant le temps de se remettre dans le rythme avec le championnat italien, l’équipe de Gennaro Gattuso tentera d’assurer une place dans le top 5.

Venant tout juste de remporter la Coppa Italia, le SSC Napoli a montré de très belles choses. Capable de défendre très bas, le club napolitain a donné du fil à retordre à la Juventus. Les coéquipiers de Lorenzo Insigne tenteront de faire la même chose, pour le retour de la Ligue des Champions.

Bayern Munich

Robert Lewandowski, Jerome Boateng
Le Bayern Munich a remporté le championnat allemand. | Stuart Franklin/Getty Images

Pour beaucoup, le Bayern Munich est l’équipe la plus impressionnante de cette année 2020. Déjà avant l’arrêt de la saison, le club bavarois enchaînait les victoires. Et cela ne s’est pas arrêté, lors de la reprise de la Bundesliga. L’équipe d’Hans-Dieter Flick vient de remporter un nouveau championnat allemand, en se montrant toujours à son avantage.

Le club bavarois devait donc espérer revoir la Ligue des Champions, dans les mois à venir, tant il semble capable de battre n’importe quelle équipe. Souhaitant aussi s’imposer en finale de la Coupe d’Allemagne, le Bayern Munich pourrait débarquer en très grande confiance, pour ce Final Eight.

Real Madrid

Dos au mur face à Manchester City, après sa défaite à domicile (2-1), le Real Madrid n’a clairement pas dit son dernier mot. On le sait, les Merengue peuvent renverser n’importe quelle situation. D’autant plus que Zinédine Zidane aura tout ce qu’il faut, pour tenter de prendre le meilleur sur les Sky Blues.

Le technicien tricolore pourra notamment compter sur les retours d’Eden Hazard et Marco Asensio. Les deux joueurs ont été absents de longs mois. Ils pourront donc se remettre dans le rythme, avec la fin de la Liga.

Les grands perdants

Paris Saint-Germain

Le Paris Saint-Germain l’attendait cette qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Au terme d’un superbe match retour, malgré le huis-clos, le club de la capitale renversait le Borussia Dortmund, pour faire partie des 8 meilleures équipes européennes.

Depuis ce jour-là, les hommes de Thomas Tuchel n’ont plus disputé la moindre rencontre officielle. Et cela risque d’être le cas jusqu’à la reprise de la Ligue des Champions, puisque la France a choisi de stopper définitivement cette saison de Ligue 1.

Il semble délicat d’imaginer la bande à Kylian Mbappé débarquer en pleine forme pour le retour de la C1. D’autant plus en sachant que les quatre grands championnats européens auront déjà bien repris.

Olympique Lyonnais

Anthony Lopes
L’OL aura fort à faire pour conserver son avance d’un but sur la Juventus. | Jean Catuffe/Getty Images

Comme le PSG, l’Olympique Lyonnais fait partie des grands perdants de cette décision. Bien que le club rhodanien espère jouer sa finale de la Coupe de la Ligue avant la compétition européenne, et qu’un tournoi amical pourrait avoir lieu, il aura fort à faire pour conserver sa courte avance sur la Juventus.

Vainqueur d’un seul but d’écart, lors du match aller à Lyon (1-0), l’équipe de Rudi Garcia arrivera sans rythme, pour une rencontre capitale, et qui risque de se jouer sur des détails. Tout le contraire de la Juventus, qui est actuellement à la lutte avec la Lazio Rome, pour remporter la Serie A.

Sans oublier que d’ici là, il serait peu surprenant de savoir que Moussa Dembélé, Houssem Aouar ou encore Memphis Depay ne fassent déjà plus partie de l’effectif.

Atalanta Bergame

Avant l’arrêt de la saison, l’Atalanta Bergame ne cessait d’impressionner, en Europe. Pour composter son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, la Dea avait surclassé le FC Valence, avec un large succès devant son public (4-1). Mais voilà, depuis il s’est passé de longs mois, et les joueurs bergamasques n’auront peut-être plus la tête au football, dans cette fin de saison.

Durant la pandémie de coronavirus, la ville de Bergame a été l’une des plus touchées. Plusieurs éléments de Gian Piero Gasperini n’avaient pas forcément l’envie de reprendre, aussi rapidement. Et pourtant, il faudra bel et bien jouer au mois d’août prochain.

Atlético de Madrid

Marcos Llorente
L’Atlético de Madrid a réussi à éliminer Liverpool, au tour précédent. | DeFodi Images/Getty Images

Après avoir éliminé Liverpool au tour précédent, Diego Simeone a rappelé à tout le monde ses incroyables qualités d’entraîneur. En sortant le tenant du titre, l’Atlético de Madrid s’offrait logiquement le droit de rêver, dans cette compétition. Mais les circonstances actuelles font que la route risque d’être encore plus difficile pour les Colchoneros.

En temps normal, Diego Simeone n’hésite pas à puiser son énergie auprès de son public, ou des supporters adverses. Pour des rencontres à huis-clos, l’Atlético de Madrid devrait avoir beaucoup plus de mal à se transcender.

RB Leipzig

À l’instar de l’Atalanta Bergame, le RB Leipzig reste l’une des belles surprises de cette édition. N’ayant plus perdu depuis quatorze rencontres, toutes compétitions confondues, le club allemand est bien parti pour terminer sur le podium de la Bundesliga. Alors pourquoi l’ajouter dans la catégorie des grands perdants ?

C’est très simple. L’équipe de Julian Nagelsmann vient de vendre l’un de ses meilleurs joueurs. Timo Werner rejoindra Chelsea, au mois de juillet. De ce fait, le prolifique buteur allemand ne sera plus sous les ordres du RB Leipzig, pour le retour de la C1.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here