Home Sport Inter Match Bénin-Nigeria: les options possibles pour Dussuyer

Match Bénin-Nigeria: les options possibles pour Dussuyer

Dussuyer:
Dussuyer: "Il y a eu une tentative de tricherie avérée et la CAF ne réagit pas"

En allant livrer un match capital le 27 mars prochain face au Super Eagles du Nigeria dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, le sélectionneur béninois Michel Dussuyer va au combat, pour la première fois, sans ses meilleurs soldats.

Les grands absents

Assommé par la décision de la FIFA qui donne plein pouvoir aux clubs européens de ne pas libérer leurs joueurs si la période d’isolement imposée par les autorités à leur retour excède cinq jours, Michel Dussuyer n’a plus les meilleures cartes en main pour affronter les Super Eagles dont les Stars seront de la partie. On note l’absence de Steve Mounié, Jodel Dossou, Cédric Hountondji, Saturnin Allagbé, Sessi d’Almeida, Matteo Ahlinvi et Youssouf Assogba, tous évoluant en Ligue1 française. De la Bulgarie, Olivier Verdon et David Kiki ne pourront faire le déplacement, Rudy Gestede non plus depuis l’Australie.

Les options possibles pour Dussuyer

Il s’agit d’une longue liste qui vient décimer toute la colonne vertébrale de l’équipe nationale. On comprend alors que le sélectionneur vit une mésaventure sans précédent. Les options possibles, c’est de faire appel à Rodrigue Kossi, Nabil Yarou, Marcellin Koukpo, Mama Seibou, Adenon Khaled, Jacques Bessan, Michaël Poté, Anaan Tidjani, Jérôme Bonou, Koukou Djiman, Fabien Farnolle, Désiré Sègbé Azankpo, Arsène Loko et certains locaux du championnat. Selon les dernières informations, Stéphane Sessègnon serait dans la liste transmise à la Fédération béninoise de footabll (Fbf).

Des leçons à tirer !

A la lecture des faits, il est essentiel de tirer des leçons. D’entrée, la crise actuelle vient de démontrer à quel point cela est capital de rendre professionnel et régulier le championnat local. A défaut des expatriés, Michel Dussuyer va sans doute composer avec les joueurs locaux afin de relever le défi face au Nigeria. L’autre paire de manche, c’est de comprendre que les compétitions africaines ont très peu d’importance aux yeux des institutions sportives européennes et même de la Fifa. Même si les clubs investissent dans la performance des joueurs, il y a lieu d’insister sur le fait qu’ils appartiennent à une équipe nationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here