Home Sports « Pérez ? Ce qui arrive c’est encore pire »

« Pérez ? Ce qui arrive c’est encore pire »

"Pérez ? Ce qui arrive c’est encore pire"

La Perezgate continue de secouer toute l’Espagne. À mesure que le média El Confidencial dévoile les enregistrements téléphoniques du président du Real Madrid, et dans lesquels ce dernier tire à boulets rouges sur tous ceux qu’il a côtoyés à Bernabeu, les médias ibériques s’emballent et s’en donnent à cœur joie pour médiatiser cette affaire.

Pérez n’a épargné personne parmi ses connaissances. Toutes les stars ou presque passées par le club sous ses différents mandats en prennent pour leur grade. Les Raul et Casillas ont été les premiers à se faire humilier par leur ancien patron. Puis ce fut au tour de Figo et de Guti, ainsi que Mesut Ozil et José Mourinho.

Interrogé à ce sujet, Pérez s’est défendu, en déclarant que les phrases incendiaires qu’on lui prête avaient été sorties de leur contexte. Il a aussi promis la guerre au site responsable des fuites, ainsi qu’au journaliste qu’il soupçonne d’avoir tout dévoilé, un certain José Antonio Abellan.

Pérez pas au bout de ses peines

Ce dernier est sorti de son silence dans une interview accordée à la chaine Al Arabiya. Il a commencé par affirmer que le cacique madrilène se trompe littéralement de cible. « Je ne sais pas qui a divulgué ces enregistrements, moi j’ai toujours eu de bonnes relations avec le Real Madrid », a-t-il assuré.

« Je ne sais pas pourquoi le Real Madrid a dit que c’était moi qui l’avais divulgué, je ne poursuivrai pas le Real Madrid (en justice) mais je me défendrai et demanderai au tribunal des preuves que j’ai divulgué ces conversations », a enchéri le journaliste.

Abellan assure n’être pour rien dans ce scandale qui a éclaté. Toutefois, il semble quand même être au courant de l’intégralité des propos de Pérez puisqu’il fait savoir que « ce qui a été révélé n’est pas aussi dangereux que le reste » « Je vais m’asseoir ici et attendre ce qui va sortir comme tout le monde », a-t-il conclu.

Pérez, qui a parlé d’un complot visant à lui faire payer son projet avorté de la Superligue, n’a manifestement qu’à bien se tenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here