Home Sports Pochettino prévient Navas et Donnarumma

Pochettino prévient Navas et Donnarumma

Pochettino prévient Navas et Donnarumma
Pochettino prévient Navas et Donnarumma

Le PSG n’a pas encore officiellement commencé sa saison que pleins de questions subsistent dans les rangs parisiens. L’avenir de Kylian Mbappé est bien évidemment au centre de toutes les attentions, mais avant d’affronter Lille lors du Trophée des Champions, il est également question de tactique.

Depuis l’ouverture du marché des transferts, le PSG n’est pas resté sagement les bras croisés à attendre. Bien au contraire. Leonardo a activé son réseau et c’est ainsi que Georgino Wijnaldum, Achraf Hakimi, Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma ont rejoint les rangs parisiens, le tout pour seulement 60 millions d’euros de transfert.

Une masterclass du directeur sportif du PSG qui a prouvé à Mbappé que le club avait les moyens de ses ambitions, mais qui va donner également quelques maux de tête à Mauricio Pochettino. Les quatre recrues estivales n’ont pas débarqué pour faire de la figuration et il faudra bien évidemment leur faire une place dans l’équipe. Pas une mince affaire dans un effectif pléthorique notamment sur le poste de gardien.

Car, c’est bien là que la concurrence va être la plus féroce. Il y a quelques mois, Keylor Navas, fort de ses prestations XXL depuis deux saisons, avait prolongé jusqu’en 2024 avec Paris. Il n’y avait donc pas de question à se poser sur qui gardera les buts parisiens la saison prochaine. Mais, avec un Donnarumma refusant de prolonger au Milan AC et des bonnes relations avec Mino Raiola, Leonardo n’a pas su résister à la tentation de recruter gratuitement le gardien italien.

Les prestations du récent champion d’Europe lui ont donné raison à l’Euro 2020 mais c’est un vrai casse-tête qui s’offre à Pochettino, qui assume et prévient.

« Les joueurs concernés doivent accepter la décision, lâche Pochettino dans Le Parisien. (…) Le PSG a besoin de concurrence à tous les postes, d’une évolution constante, de grandir… Les joueurs, déjà là ou ceux qui arrivent, savent très bien où ils se trouvent et où ils arrivent. »

« La difficulté, ce serait de ne pas avoir de qualité, de concurrence, d’esprit de compétitivité entre les joueurs, observe-t-il, sans donner d’indications sur la future répartition du temps de jeu. Quand tu dois choisir, ça ne peut que bénéficier au club. Tout le monde comprend la gestion de cette concurrence, la discipline nécessaire pour le bien-être du groupe. Cela doit être une bataille saine. De notre côté, nous essaierons de choisir en étant justes, en évaluant qui est le meilleur et qui a la meilleure forme. (…) Nous déciderons au moment où les situations se présenteront. »

L’absence d’un vrai numéro 1 et numéro 2 n’a pas vraiment réussi au PSG dans un passé proche. Espérons que le club ne se soit pas tiré une balle dans le pied tout seul…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here