Home Sports Qualifs Mondial 2022: désillusion pour le Portugal, la Serbie se qualifie

Qualifs Mondial 2022: désillusion pour le Portugal, la Serbie se qualifie

Qualifs Mondial 2022: désillusion pour le Portugal, la Serbie se qualifie
Qualifs Mondial 2022: désillusion pour le Portugal, la Serbie se qualifie

Le Portugal s’est fait surprendre par la Serbie (1-2) à Lisbonne et devra passer par les barrages pour se qualifier à la Coupe du monde 2022. L’Espagne a, elle, battu la Suède grâce à Alvaro Morata (1-0) et valide son billet pour le Mondial.

L’identité des sélections qualifiées pour la Coupe du monde 2022 se précise chaque jour un peu plus au cours de cette dernière trêve internationale de l’année 2021. Après la France samedi ou encore la Croatie ce dimanche, la Serbie a composté son ticket dans la douleur. Le Portugal n’avait pourtant besoin que d’un nul contre la Serbie, deux nations d’ailleurs encore invaincues avant le coup d’envoi de cette rencontre dans ces éliminatoires, pour conserver la tête du groupe A. Les coéquipiers d’un Cristiano Ronaldo transparent n’ont pourtant pas traîné, donnant d’emblée le ton.

Profitant d’une erreur de relance de la défense serbe, sous la pression de Bernardo Silva, Renato Sanches ouvrait le score très tôt dans cette partie, faisant chavirer de bonheur un bouillant Estádio da Luz (1-0, 2e). Il s’agissait au passage du premier but du Lillois en sélection depuis sa réalisation contre la Pologne, à l’Euro 2016. Les partenaires de Nuno Mendes et Danilo Pereira (qui a fini le match en défense centrale), titulaires dans les rangs de la Seleção, dominaient globalement les débats, mais ne parvenaient pas à doubler la mise. Les visiteurs en profitaient et prenaient peu à peu leurs marques dans l’antre de Benfica.

Mitrovic envoie la Serbie au Qatar et le Portugal en barrages

Les Aigles Blancs sont finalement revenus au score grâce… à une grossière faute de main de Rui Patricio, qui, pour sa 100ème cape en sélection, relâchait dans ses propres buts une frappe a priori sans danger de Dusan Tadic à l’entrée de la surface (1-1, 33e). Moins entreprenants que les Serbes, les Portugais, hormis sur un tir de Moutinho dévié in-extremis (41e) et une tête de Danilo (42e), avaient du mal à réagir et subissaient la domination des joueurs de Dragan Stojković. Après la pause, les champions d’Europe 2016 opéraient en contre et se montraient plus dangereux. Mais Renato Sanches se heurtait à un Pedrag Rajkovic solide (52e, 62e).

Et, à force de persévérance, ce qui pendait au nez des Lusitaniens arriva. Aleksandr Mitrovic, entré en jeu à la pause et qui venait de faire frissonner tous les supporters Portugais (83e), a finalement envoyé son pays directement au Qatar en reprenant victorieusement un corner joué à deux de la tête (1-2, 90e). Coup de tonnerre à Lisbonne. Le Portugal termine deuxième de sa poule et devra passer par la case barrages pour entrevoir le Mondial 2022, contrairement à la Serbie, première et directement qualifiée.

Morata soulage l’Espagne

L’Espagne n’avait pas le droit à l’erreur en recevant la Suède, à l’Estadio de La Cartuja de Séville, mais pouvait se contenter d’un nul pour valider son billet direct pour le Mondial au Qatar. Elle a fini par s’imposer, mais que ce fut laborieux. Les partenaires de Pablo Sarabia, titulaire, tout comme Gavi ou encore Raúl de Tomás, monopolisaient sans surprise le ballon dès les premiers instants de cette partie. La Roja ne parvenait toutefois pas à faire la différence, malgré une occasion du joueur appartenant au PSG (9e), alors que les Blågult d’un Zlatan Ibrahimovic remplaçant au coup d’envoi, ne passaient pas loin de frapper les premiers grâce à Emil Forsberg, à deux reprises (15e, 38e).

Au retour des vestiaires, la Suède affichait un visage plus conquérant. Mais à l’image du joueur du RB Leipzig (53e), de Mattias Svanberg (66e) côté suédois, et de Raúl de Tomás côté espagnol (52e), les deux formations manquaient cruellement de précision dans le dernier geste. La rentrée d’Alvaro Morata a alors tout changé. Le buteur de la Juventus, en véritable renard des surfaces et après avoir buté une première fois sur Robin Olsen (83e), a délivré le peuple espagnol en donnant la victoire aux siens en fin de match (1-0, 86e). Grâce à ce succès sur le fil, la Roja, invaincue depuis 15 matchs toutes compétitions confondues sur ses terres, conserve la tête et file directement au Qatar. La Suède ira, elle, en barrages.

Les résultats des matchs de 20h45

Groupe A

Portugal 1-2 Serbie : Sanches (2e) / Tadic (33e), Mitrovic (90e)

Luxembourg 0-3 Irlande : Duffy (67e), Ogbene (75e), Robinson (88e)

Groupe B

Espagne 1-0 Suède : Morata (86e)

Grèce 1-1 Kosovo : Masouras (44e) / Rrahmani (76e)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here