Home Sports Qualifs Mondial 2022: Michel Dussuyer analyse la victoire des écureuils du Bénin...

Qualifs Mondial 2022: Michel Dussuyer analyse la victoire des écureuils du Bénin face au Madagascar

Qualifs Mondial 2022: Michel Dussuyer analyse la victoire des écureuils du Bénin face au Madagascar
Qualifs Mondial 2022: Michel Dussuyer analyse la victoire des écureuils du Bénin face au Madagascar

Les Ecureuils du Bénin ont remporté un précieux succès à domicile hier jeudi 11 novembre contre Madagascar. Les poulains de Michel Dussuyer après une entame de match compliquée, réussissent à marquer le premier but de la rencontre quelques minutes avant la mi-temps. Et ce bijou porte les griffes de Jodel Dossou. Le joueur a donc réussi à se faire pardonner après son indiscipline qui lui a valu d’être exclu du groupe en octobre dernier à quelques heures du match contre la Tanzanie, ici à Cotonou. Jodel Dossou , buteur s’est transformé en passeur pour Steve Mounié en deuxième mi-temps. L’attaquant de Brest marque ainsi son troisième but de la compétition.

« En première mi-temps, on a eu beaucoup de déchets technique»

A la fin du match , le coach Michel Dussuyer était satisfait, mais a mis le doigt sur ce qui n’a pas marché. « En première mi-temps, on a eu beaucoup de déchets techniques. Encore une fois, rapidement et facilement, on donne des munitions à Madagascar. Ça devient toujours un tout petit peu compliqué. On savait aussi que si on marquait le premier but ce serait difficile pour Madagascar parce qu’il fallait absolument qu’ils gagnent le match …On a eu cette réussite pour passer devant » a-t-il déclaré en conférence de presse d’après-match. En deuxième mi-temps, Michel Dussuyer dit avoir constaté que ses poulains ont été moins mis en danger. «Ça a été un peu plus cohérent de notre côté, moins de déchets. Les projections vers l’avant, on n’a pas toujours bien négocié » relève-t-il tout de même.

« Il fait un gros match, une grosse première mi-temps »

L’entraîneur français et sa troupe seront le 14 novembre prochain en République Démocratique du Congo pour défier les Léopards. Les locaux seront condamnés à la victoire, face aux écureuils qui n’auront besoin que d’un nul. Michel Dussuyer pourra une nouvelle fois compter sur les cadres de cette équipe et surtout sur Sessi d’Almeida qui a fait un très bon match hier pour quelqu’un qui revient en sélection après de très longs mois d’absence pour cause de blessure. L’entraîneur français reconnaît d’ailleurs la bonne prestation du joueur de Valenciennes . «Il fait un gros match, une grosse première mi-temps. Il a récupéré beaucoup de ballons, il a été dans l’impact, il a soulagé tout le monde. Il manque du temps de jeu aussi donc forcément ça impacte dans la durée du match mais une belle prestation de sa part » a déclaré le français.

Ne pas se louper comme devant la Sierra Leone

Le dimanche 14 novembre prochain, les écureuils devront arracher le nul à Lubumbashi qu’importe le score. Ceci leur permettra de guérir de la déception des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Il ne faut surtout pas oublier que les poulains de Michel Dussuyer n’avaient besoin que d’un nul face à la Sierra Léone pour se qualifier à cette compétition continentale, mais ils avaient trouvé le moyen de perdre. Aujourd’hui dans la même posture, on espère qu’ils ne vont pas se louper à nouveau.

Seul le coach saura quelle stratégie mettre en place et quel discours tenir à ses joueurs pour qu’ ils arrachent le nul tout au moins en RDC. Mais il faudra d’abord jouer pour gagner parce qu’on a déjà fait l’amère expérience contre le Nigéria avec la défaite dans les ultimes minutes du match ici à Cotonou. Le  seul point positif côté écureuils avant le déplacement en RDC c’est que le Bénin n’a encore jamais perdu à l’extérieur dans ses éliminatoires. Ils voyagent aussi dans la confiance fort de leur victoire contre les Baréa de Madagascar.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here