Home Sports Ronaldo, la polémique relancée par… Ferguson

Ronaldo, la polémique relancée par… Ferguson

Ronaldo, la polémique relancée par… Ferguson
Ronaldo, la polémique relancée par… Ferguson

Coupable d’avoir laissé Cristiano Ronaldo sur le banc au coup d’envoi contre Everton (1-1) le week-end dernier, Ole Gunnar Solskjaer a également été critiqué par Sir Alex Ferguson, la légende des Red Devils.

Voilà donc l’un des « problèmes » posés par le retour de Cristiano Ronaldo à Manchester United. L’attaquant portugais dispose d’une telle aura, acquise par son immense carrière, et renforcée par son début de saison réussie avec les Red Devils, qu’il devient très compliqué pour son entraîneur de le retirer de l’équipe. Ole Gunnar Solskjaer s’y est risqué lors de MU-Everton (1-1), en laissant CR7 sur le banc pendant 57 minutes, et le voilà qui se retrouve sous le feu des critiques.

La colère affichée par Ronaldo à sa sortie du terrain a d’ailleurs accentué la pression sur Solskjaer, et le manager norvégien n’a pas du tout été aidé par la réaction de… Sir Alex Ferguson. La légende des Red Devils, l’un des mentors de Ronaldo (et de Solskjaer), a été filmé en train de commenter la composition d’équipe de son successeur, lors d’une conversation avec la star de l’UFC Khabib Nurmagomedov.

Ferguson l’aurait fait jouer

« Il faut toujours mettre vos meilleurs joueurs dans le onze de départ », lance ainsi Ferguson, qui estime que les joueurs d’Everton ont reçu une dose de motivation supplémentaire « quand ils ont vu que Ronaldo ne jouait pas. » Pour rappel, c’est Ferguson qui avait œuvré cet été pour favoriser le retour de Ronaldo à Old Trafford.

En conférence de presse après le match, Solskjaer avait pourtant assumé son choix de faire souffler Ronaldo (36 ans), qui était titulaire moins de 72 heures plus tôt contre Villarreal en Ligue des champions (Pogba et Sancho ont également débuté sur le banc contre Everton). « Lui et moi, on comprend mieux les choses que les consultants, avait lâché le Norvégien. Il faut choisir les bons moments pour le faire jouer ou ne pas le faire jouer. Ce n’est plus un gamin, mais il est plus professionnel que jamais. Il était prêt à rentrer en jeu et il est rentré avec de l’énergie et une bonne mentalité. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here