Home Sport Inter JO Tokyo 2020 : le Bénin présentera 5 athlètes au moins

JO Tokyo 2020 : le Bénin présentera 5 athlètes au moins

JO Tokyo 2020 : le Bénin présentera 5 athlètes au moins
JO Tokyo 2020 : le Bénin présentera 5 athlètes au moins

Le président du Comité nationale olympique et sportif béninois (CNOS-BEN), Julien Minavoa a tenu, ce mardi 11 mai 2021 à la maison des fédérations sise dans la Haie vive à Cotonou, une conférence de presse pour faire le point des athlètes qui vont représenter le Bénin aux Jeux olympiques Tokyo 2020 prévus pour juillet-août 2021.

Le Bénin sera aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 avec au moins cinq (5) athlètes. Ces cinq athlètes proviennent des disciplines que sont l’Aviron, la natation et l’athlétisme. Pour la première fois, le Bénin sera aux JO avec un athlète qualifié en attendant d’autres éventuelles qualifications. Selon le président du CNOS-BENJulien Minavoa, pour l’heure, seul Privel Hinkati de l’Aviron a pu réaliser les minimas et y sera en tant qu’athlète qualifié. Les autres représentants du Bénin y seront à cause de l’universalité des jeux olympiques qui veut que chaque comité olympique national y soit avec deux athlètes (un garçon et une fille) en natation et deux athlètes (un garçon et une fille) en athlétisme.

Des espoirs de qualifications

Ainsi, après Privel Hinkati, le Bénin sera représenté en athlétisme par Roméo N’tchia (saut en longueur). Pour la fille, le choix sera fait entre Noëlie Yarigo (800 m) et Odile Ahouanwanou (heptathlon). En natation, l’athlète Nafissatou Radji en formation à Dakar va représenter le Bénin aux côtés de Marc Dansou. Toutefois, les données peuvent changer si d’autres athlètes arrivent à réaliser les minimas. Le Bénin nourrit aussi l’espoir d’être à ces JO de Tokyo avec plus d’athlètes. Cela est possible car, des espoirs de qualifications existent dans certaines disciplines. C’est le cas au niveau de la lutte avec Baki Tchani, du Karaté avec Océanne Ganiéro, du judo avec Celtus Dossou-Yovo (il était aux JO de 2016), du Roller avec Georges Agonkouin même si à ce niveau, l’athlète fait preuve de mauvaise foi avec le CNOS-BEN (Nous y reviendrons).  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here