Home Sport Inter Qualif CAN 2022: Jordel Dossou et Cédric Hountondji conservés par Clermont foot

Qualif CAN 2022: Jordel Dossou et Cédric Hountondji conservés par Clermont foot

Qualif CAN 2022: Jordel Dossou et Cédric Hountondji conservés par Clermont foot
Qualif CAN 2022: Jordel Dossou et Cédric Hountondji conservés par Clermont foot

Après Sartunin Allagbé qui a été bloqué par Dijon, Clermont foot a annoncé qu’il conservera Jodel Dossou et Cedric Hountondji pour ce mois de mars.

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le Bénin qui affrontera le Nigéria (27 mars 2021) et le Lesotho (30 mars 2021), soit trois jours plus tard, en éliminatoire de la CAN 2022. Trois internationaux footballeurs béninois sont déjà annoncés absents.

Le club dijonnais du gardien de but des Écureuils, Sartunin Alagbé, ne souhaite pas libérer des joueurs qui seront dans l’impossibilité de défendre les couleurs du club lors du match Olympique de Marseille – DFCO, programmé le dimanche 4 avril (31e journée de Ligue 1 Uber Eats).

Par conséquent, le gardien Allagbé ne sera pas de la course. Alors que les Béninois n’ont pas encore digéré son absence, Clermont foot vient en rajouter.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, le Clermont Foot 63 annonce avoir informé, depuis le samedi 13 mars 2021, les trois fédérations de football du Bénin, du Gabon et de la Guinée, de sa décision de conserver ses joueurs internationaux en France durant la période internationale de mars.

« Initialement, les joueurs Jodel Dossou, Cédric Hountondji (Bénin), Jim Allevinah (Gabon) et Mohamed Bayo (Guinée) avaient été retenus par leurs sélections respectives afin de participer à des matchs éliminatoires de la CAN 2021 », a reconnu le club dans son communiqué.

A en croire Clermont Foot, malgré toute sa bonne volonté et son attachement au rôle des sélections nationales au niveau du football mondial, en général, et africain, en particulier, il ne pourra libérer ces joueurs pour la période FIFA de mars 2021.

Plusieurs motifs expliquent cette conservation. D’après Clermont Foot, les autorités françaises ont, depuis février, resserré les restrictions en matière de voyage en provenance des pays hors-Union Européenne, imposant une « septaine » d’isolement à tous les voyageurs même dans les cas de tests PCR négatifs.

Ainsi, Clermont Foot s’appuie sur la Circulaire 1749 de la FIFA en date du 5 février 2021 qui a levé l’obligation imposée aux clubs de libérer les joueurs dans les cas où les autorités gouvernementales du pays du club imposent un confinement égal ou supérieur à cinq jours. Ce qui, dit-il, est le cas de la France, pour un retour de match international.

Mieux, Clermont Foot estime être à un moment crucial de sa saison avec une deuxième place synonyme d’accession directe à la Ligue 1 et, à partir du 3 avril, une succession de neuf matches dont l’importance n’est plus à décrire pour un club qui n’a jamais, dans son histoire, joué au plus haut niveau du football français.

Dans son communiqué, le CF63 a rassuré qu’il est un club qui apprécie la participation de ses joueurs aux matchs internationaux et qui a démontré par le passé une relation proche avec les fédérations et les sélectionneurs.

Malheureusement, les dates des matchs internationaux, jusqu’au 30 mars pour le Bénin, auraient eu pour conséquence l’absence de quatre joueurs cadres de notre effectif pour les deux matchs de Ligue 2, des 3 et 7 avril, face à Niort et Amiens, ainsi qu’une période de non-entrainement de 7 jours pour ces quatre joueurs à leur retour en France.

Clermont Foot

A noter que le Bénin est deuxième du groupe L, et disputera dans les deux prochaines semaines, ses deux dernières rencontres, comptant pour les qualificatives de la CAN Cameroun 2021.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here